Psalm 52

Bible du Semeur

Au chef de chœur : une méditation[1] de David, qu'il composa lorsque Doëg l'Edomite vint informer Saül que David était entré dans la maison d'Ahimélek[2]. Toi qui es fort, qu'as-tu à te vanter de ta méchanceté ? Vois : la bonté de Dieu se manifeste chaque jour. Ta langue trame des méfaits, c'est un rasoir bien affilé, elle est habile pour tromper. Tu as donné ta préférence au mal plutôt qu'au bien, tu as préféré le mensonge à la sincérité. Pause Tu aimes les mots qui détruisent, ta langue n'est que perfidie. C'est pourquoi Dieu te détruira définitivement. Il te saisira dans ta tente, et il t'en chassera, il arrachera tes racines du pays des vivants. Pause Alors les justes le verront et seront saisis de respect, ils se riront de toi : « Le voici, l'homme qui ne prenait pas Dieu pour forteresse, celui qui se fiait en ses grandes richesses et qui se croyait fort par sa méchanceté[3] ! » 10 Mais moi, je suis toujours comme un olivier verdoyant dans la maison de Dieu. Je compte sur l'amour de Dieu à toujours, à jamais. 11 Je te célébrerai toujours pour ce que tu as fait. Je veux m'attendre à toi, car ta bonté se manifeste à tes fidèles.