Psalm 28

Bible du Semeur

De David. A toi, ô Eternel, je fais appel ; toi, mon rocher, ne sois pas sourd à ma requête. Si tu restes muet, je deviendrai pareil à ceux qui s'en vont vers la tombe. Entends ma voix qui te supplie quand je t'appelle à l'aide en élevant mes mains[1] en direction du lieu très-saint de ta demeure ! Ne me fais pas subir le sort réservé aux méchants, ces malfaisants qui parlent de la paix à leur prochain, avec le mal au fond du cœur. Oui, traite-les selon leurs actes et leurs méfaits ; oui, traite-les selon leurs œuvres, fais retomber sur eux ce qu'ils ont fait ! Car ils ne tiennent aucun compte des actes accomplis par l'Eternel et de ses œuvres. Que l'Eternel les brise ! Qu'ils ne se relèvent jamais ! Loué soit l'Eternel, car il m'exauce lorsque je le supplie. L'Eternel est ma force, mon bouclier. En lui je me confie ; il vient à mon secours. Aussi mon cœur bondit de joie. Je veux chanter pour le louer. L'Eternel est la force de tous les siens[2], il est la forteresse où le roi qu'il a oint trouve la délivrance. O Eternel, sauve ton peuple, et bénis-le : il t'appartient. Sois son berger, et prends soin de lui pour toujours.