Aide

Segond 21

Supplication après la destruction du temple

1 Cantique d’Asaph. Pourquoi, ô Dieu, nous rejettes-tu définitivement? Pourquoi t’irrites-tu contre le troupeau dont tu es le berger?
2 Souviens-toi de ton peuple que tu as acquis autrefois, que tu as racheté pour en faire une tribu qui t’appartienne! Souviens-toi du mont Sion où tu faisais ta résidence!
3 Porte tes pas vers ces endroits toujours en ruine! L’ennemi a tout dévasté dans le sanctuaire,
4 tes adversaires ont rugi au milieu de ton temple; ils ont établi pour signes leurs signes1.
5 On les a vus pareils à ceux qui lèvent la hache dans une épaisse forêt,
6 quand ils ont brisé toutes les sculptures à coups de masses et de marteaux.
7 Ils ont mis le feu à ton sanctuaire, ils ont abattu, profané la demeure de ton nom.
8 Ils disaient dans leur cœur: «Traitons-les tous avec violence!» Ils ont brûlé dans le pays tous les lieux saints.
9 Nous ne voyons plus nos signes, il n’y a plus de prophète, et personne parmi nous qui sache jusqu’à quand…
10 Jusqu’à quand, ô Dieu, l’adversaire va-t-il proférer ses insultes, et l’ennemi mépriser sans cesse ton nom?
11 Pourquoi retires-tu ta main, ta main droite? Sors-la! Détruis l’adversaire!
12 Dieu est mon roi depuis les temps anciens, lui qui accomplit des délivrances sur toute la terre.
13 Tu as fendu la mer par ta puissance, tu as brisé les têtes des monstres sur les eaux;
14 tu as écrasé la tête du léviathan2, tu l’as donné pour nourriture aux habitants du désert.
15 Tu as fait jaillir des sources et des torrents, tu as mis à sec des fleuves qui n’arrêtaient jamais de couler.
16 A toi appartient le jour, à toi appartient la nuit; tu as établi la lune et le soleil.
17 Tu as fixé toutes les limites de la terre, tu as formé l’été et l’hiver.
18 Souviens-toi que l’ennemi insulte l’Eternel et qu’un peuple rempli de folie méprise ton nom!
19 Ne livre pas aux bêtes la vie de ta tourterelle, n’oublie pas définitivement le sort des malheureux qui t’appartiennent,
20 prête attention à ton alliance, car les endroits retirés du pays sont pleins de repaires de brigands!
21 Que l’opprimé ne fasse pas demi-tour, couvert de honte, que le malheureux et le pauvre célèbrent ton nom!
22 Lève-toi, ô Dieu, défends ta cause, souviens-toi des insultes que le fou t’adresse chaque jour!
23 N’oublie pas les cris de tes adversaires, le tapage sans cesse grandissant de ceux qui s’attaquent à toi!
1 74.4 Ces signes sont soit les étendards des ennemis, soit les statues de leurs dieux.
2 74.14 Léviathan : monstre marin redoutable.
© 2018 ERF Medien