Aide

Bible du Semeur

Aimer, à l'aide du Christ

1 N'avez-vous pas trouvé dans le Christ un réconfort, dans l'amour un encouragement, par l'Esprit une communion entre vous1 ? N'avez-vous pas de l'affection et de la bonté les uns pour les autres ?
2 Rendez donc ma joie complète : tendez à vivre en accord les uns avec les autres. Et pour cela, ayez le même amour, une même pensée, et tendez au même but.
3 Ne faites donc rien par esprit de rivalité2, ou par un vain désir de vous mettre en avant ; au contraire, par humilité, considérez les autres comme plus importants que vous-mêmes ;
4 et que chacun regarde, non ses propres qualités3, mais celles des autres.
5 Tendez à vivre ainsi entre vous, car c'est ce qui convient quand on est uni à Jésus-Christ4.
6 Lui qui, dès l'origine5, était de condition divine, ne chercha pas à profiter6 de l'égalité avec Dieu,
7 mais il s'est dépouillé lui-même, et il a pris la condition du serviteur. Il se rendit semblable aux hommes en tous points, et tout en lui montrait qu'il était bien un homme.
8 Il s'abaissa lui-même en devenant obéissant, jusqu'à subir la mort, oui, la mort sur la croix.
9 C'est pourquoi Dieu l'a élevé à la plus haute place et il lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,
10 pour qu'au nom de Jésus tout être s'agenouille dans les cieux, sur la terre et jusque sous la terre,
11 et que chacun déclare : Jésus-Christ est Seigneur7 à la gloire de Dieu le Père.

Faire fructifier son salut

12 Mes chers amis, vous avez toujours été obéissants : faites donc fructifier votre salut, avec crainte et respect, non seulement quand je suis présent, mais bien plus maintenant que je suis absent.
13 Car c'est Dieu lui-même qui agit en vous, pour produire à la fois le vouloir et le faire conformément à son projet plein d'amour8.
14 Faites tout sans vous plaindre et sans discuter,
15 pour être irréprochables et purs, des enfants de Dieu sans tache au sein d'une humanité corrompue et perverse. Dans cette humanité, vous brillez comme des flambeaux dans le monde,
16 en portant9 la Parole de vie. Ainsi, lorsque viendra le jour du Christ, vous serez mon titre de gloire, la preuve que je n'aurai pas couru10 pour rien et que ma peine n'aura pas été inutile.
17 Et même si je dois m'offrir comme une libation pour accompagner le sacrifice que vous offrez à Dieu, c'est-à-dire le service de votre foi11, je m'en réjouis et je me réjouis avec vous tous.
18 Vous aussi, de la même manière, réjouissez-vous, et réjouissez-vous avec moi.

L'envoi de Timothée et d'Epaphrodite

19 J'espère, en comptant sur le Seigneur Jésus, vous envoyer bientôt Timothée pour être moi-même encouragé par les nouvelles qu'il me donnera de vous.
20 Il n'y a personne ici, en dehors de lui, pour partager mes sentiments et se soucier sincèrement de ce qui vous concerne.
21 Car tous ne s'intéressent qu'à leurs propres affaires et non à la cause de Jésus-Christ.
22 Mais vous savez que Timothée a fait ses preuves : comme un enfant aux côtés de son père, il s'est consacré avec moi au service de l'Evangile.
23 C'est donc lui que j'espère pouvoir vous envoyer dès que je verrai quelle tournure prennent les événements pour moi.
24 Et j'ai cette confiance dans le Seigneur que je viendrai bientôt moi-même chez vous.
25 Par ailleurs, j'ai estimé nécessaire de vous renvoyer Epaphrodite12, mon frère, mon collaborateur et mon compagnon d'armes, votre délégué que vous avez chargé de subvenir à mes besoins.
26 Il avait, en effet, un grand désir de vous revoir et il était préoccupé parce que vous avez appris qu'il était malade.
27 Il a été malade, c'est vrai, et il a frôlé la mort, mais Dieu a eu pitié de lui, et pas seulement de lui, mais aussi de moi, pour m'éviter d'avoir peine sur peine.
28 Je me hâte donc de vous le renvoyer pour que vous vous réjouissiez de le revoir : cela adoucira ma peine.
29 Réservez-lui donc l'accueil dû à ceux qui appartiennent au Seigneur ; recevez-le avec une grande joie. Ayez de l'estime pour de tels hommes,
30 car c'est en travaillant au service du Christ qu'il a failli mourir. Il a exposé sa vie pour s'acquitter, à votre place, du service que vous ne pouviez me rendre vous-mêmes.
1 2.1 Autres traductions : le Christ ne vous y invite-t-il pas ? L'amour ne vous y encourage-t-il pas ? L'Esprit ne vous rend-il pas solidaires ? (ou : n'êtes-vous pas en communion avec l'Esprit?).
2 2.3 Autre traduction : par égoïsme.
3 2.4 Autre traduction : intérêts.
4 2.5 Autre traduction : tendez en vous-mêmes à cette attitude qui est (ou était) aussi en Jésus-Christ. Ou : Ayez entre vous les sentiments qui viennent de Jésus-Christ.
5 2.6 Paul cite probablement un hymne de l'Eglise primitive à moins qu'il l'ait composé lui-même. Certains omettent : dès l'origine.
6 2.6 D'autres comprennent : ne chercha pas à rester de force l'égal de Dieu (ou à se faire de force l'égal de Dieu).
7 2.11 Dans le paganisme, ce titre s'appliquait à la divinité suprême. Plus tard, les empereurs le revendiqueront. L'Ancien Testament nomme ainsi Dieu. Paul applique à Jésus ce qu'Es 45.23-24 disait de Dieu.
8 2.13 Autre traduction : car c'est Dieu lui-même qui agit parmi vous pour susciter le vouloir et le faire en vue de la bonne entente.
9 2.16 Autre traduction : en présentant aux hommes.
10 2.16 L'apôtre compare ses efforts et ses luttes à ceux des athlètes qui courent dans le stade (comparer 3.12-13 ; 1 Co 9.24-26 ; Ga 2.2).
11 2.17 Voir 2 Tm 4.6. La foi des Philippiens est comparée à un sacrifice offert à Dieu, sur lequel le sang de l'apôtre serait versé comme les libations de vin sur les offrandes de fleur de farine accompagnant certains sacrifices (Ex 29.38-41).
12 2.25 Délégué de l'Eglise de Philippes auprès de Paul pour l'aider pendant son emprisonnement (4.18). Les Philippiens avaient envoyé à Paul un don matériel avec ce frère, mais celui-ci était tombé malade peu après son arrivée (v.27).
© 2018 ERF Medien