Aide

Bible du Semeur

1 Dès qu'Ephraïm parlait, tous étaient terrifiés, il portait la terreur en Israël, il s'est rendu coupable en adorant Baal. C'est pourquoi il est mort.
2 Et maintenant, voilà ces gens qui pèchent davantage, faisant de leur argent des idoles fondues, des statues ciselées avec habileté : ouvrages d'artisans que tout cela ! Et pourtant, ils leur parlent et ceux qui sacrifient des hommes1 font des baisers aux veaux2 !
3 C'est pourquoi ils seront semblables aux nuées matinales, à la rosée de l'aube qui bientôt se dissipe, à un fétu de paille emporté loin de l'aire en tourbillon, et à de la fumée sortant d'une ouverture.
4 « Pourtant moi, l'Eternel, je suis ton Dieu depuis l'Egypte et, en dehors de moi, tu ne connais pas d'autre Dieu, et il n'y a pas de Sauveur.
5 Je t'ai connu3 dans le désert, dans une terre aride.
6 Lorsqu'ils sont arrivés dans de gras pâturages, ils se sont rassasiés ; quand ils furent repus, l'orgueil les a saisis et ils m'ont oublié.
7 Mais je serai pour eux semblable à un lion et, comme un léopard sur leur chemin, je serai aux aguets.
8 Et comme une ourse privée de ses petits, je les attaquerai et leur déchirerai l'enveloppe du cœur. Je les dévorerai là, comme une lionne ; ils seront mis en pièces par les bêtes sauvages.
9 « Israël, te voilà détruit. Qui te viendrait en aide ?
10 Où est-il à présent, votre roi, où est-il ? Qu'il vienne vous sauver dans toutes vos cités ! Où sont-ils à présent, vos magistrats auxquels vous demandiez : "Donnez-nous donc un roi et des ministres" ?
11 Oui, je te donnerai un roi dans ma colère, je te le reprendrai dans mon indignation.
12 Le crime d'Ephraïm est bien enregistré, et son péché est bien noté.
13 Les douleurs de l'enfantement vont survenir pour lui, mais l'enfant est stupide : le terme est arrivé, et il ne quitte pas le sein qui l'a porté.
14 Devrais-je donc les affranchir du pouvoir du sépulcre ? Et, de la mort, devrais-je les sauver ? O mort, où est ta force ? Sépulcre, où est ton pouvoir destructeur4 ? Je ne peux plus les avoir en pitié.
15 « Ephraïm a beau prospérer5 au milieu de l'herbage, le vent d'orient viendra, un vent de l'Eternel montera du désert et il desséchera la source d'Ephraïm, et sa fontaine tarira. L'ennemi pillera le trésor6 où sont amassés tous les objets précieux.
1 13.2 Les sacrifices humains sont mentionnés, entre autres, en 2 R 17.17 ; 23.10 ; Ez 20.26 : Mi 6.7.
2 13.2 Geste d'hommage à une divinité (1 R 19.18 ; Jb 31.27), adressé aux veaux d'or dressés par Jéroboam (voir 4.15 et note ; 8.5 ; 10.5 ; 1 R 12.28-29).
3 13.5 Selon le texte hébreu traditionnel. L'ancienne version grecque et la version syriaque ont : j'ai été ton berger.
4 13.14 Les mots ta force rend l'hébreu : tes pestes. Cité en 1 Co 15.55.
5 13.15 Jeu de mots avec Ephraïm qui signifie : fécond. Le vent d'orient (Jb 1.19 ; Es 27.8 ; Jr 4.11 ; 13.24 ; 18.17) est une image de l'Assyrie, instrument de Dieu (Es 10.5,15) qui envahira le royaume du Nord en 734 et y mettra fin en 722-721 av. J.-C.
6 13.15 Autre traduction : le grenier.
© 2018 ERF Medien